Hong Kong: la conférence des Nobel sur l’état de la planète annulée

Publié le : Last updated:

Manifestation Hong Kong

Un manifestant prodémocratie, le 6 octobre 2014 à Hong Kong
© AFP Xaume Olleros

 

Paris (AFP) – La conférence sur l’état de la planète qui devait réunir une dizaine de prix Nobel à partir de mercredi à Hong Kong a été annulée en raison des « troubles » politiques, ont annoncé lundi les organisateurs.

« Le Postdam institute for climate impact research (Pik) et l’Asia society Hong Kong center ont pris la difficile décision d’annuler cette manifestation en raison des troubles persistants dans la ville », ont-ils indiqué dans un communiqué reçu à Paris.

Les organisateurs vont « rechercher activement » de nouvelles dates pour reprogrammer cette réunion, précisent-ils.

Les onze Nobel devaient se pencher pendant quatre jours sur le défi que représente, en l’absence de changement dans la consommation des énergies fossiles, la hausse probable des températures de +4° à la fin du siècle. Cette conférence devait coïncider avec l’attribution cette semaine des prix Nobel 2014 à Stockholm et à Oslo.

La communauté internationale s’est fixé comme objectif de limiter à +2°, par rapport à l’ère pré-industrielle, le réchauffement de la planète, une limite au-delà de laquelle les experts prédisent des conséquences dramatiques.

Les onze Nobel, essentiellement des scientifiques de disciplines variées (médecine, chimie, astrophysique, etc.), voulaient alerter l’opinion sur l’urgence de modifier les modes de production et de consommation. Egalement à leur programme, la détérioration des sols et des ressources en eau, les maladies liées à l’environnement, etc.

« Notre consommation de ressources croît de manière exponentielle, afin de servir les quelque 9 milliards de personnes annoncées sur la terre d’ici 2050, qui veulent mener la vie que nous menons en Occident », avait ainsi déclaré l’Australo-américain Brian Schmidt, co-lauréat du Nobel 2011 de physique. « Nous sommes sur le point de créer plus de dommages au cours des 35 prochaines années qu’au cours des 1.000 précédentes », avait-il averti, quelques jours avant la date à laquelle devait s’ouvrir la conférence. ® AFP

Media Query: