Pollution: pas de circulation alternée en région parisienne

Publié le : Last updated:

Le ciel parisien lors d'un épisode de pollution, en mars 2014 © AFP/Archives Lionel Bonaventure

Le ciel parisien lors d’un épisode de pollution, en mars 2014
© AFP/Archives Lionel Bonaventure

 

Paris (AFP) – L’Etat n’a pas donné suite à la demande de la Ville de Paris de mettre en place la circulation alternée vendredi, malgré un épisode persistant de pollution aux particules fines sur la capitale, selon un communiqué de la préfecture de police (PP).

L’adjoint de la maire de Paris chargé des Transports Christophe Najdovski (EELV) a fait part de la « déception » de la Ville, et annoncé l’intention d’Anne Hidalgo de « s’adresser au Premier ministre pour demander l’automaticité des mesures d’urgence » préconisées.

Conformément à la réglementation (dépassement du seuil d’information mardi et mercredi, et dépassement prévu jeudi et vendredi), la procédure d’alerte a été déclenchée.

En conséquence, les vitesses maximales autorisées seront réduites de 5H30 à minuit (à 110, 90 et 70 km/h au lieu de 130, 110 et 90 km/h), annonce la PP.

« C’est le strict minimum. Aucune des mesures que nous avions demandées et qui sont applicables ne sont appliquées », a regretté M. Najdovski.

Outre la circulation alternée, la Ville avait demandé que soient mises en place vendredi des restrictions pour la circulation des poids lourds en transit et des cars de tourisme.

M. Najdovski a espéré que l’Etat mette en place ce week-end le contournement de l’agglomération par les poids lourds, alors que le pic de pollution risque de se poursuivre.

© AFP

Media Query: