Inquiétude pour le fou aux pieds bleus, un des symboles des Galapagos

Publié le : Last updated:

fou aux pieds bleus

Le fou aux pieds bleus (Sula nebouxii) survole Pitt Point, sur l’île San Cristobal dans l’archipel des Galapagos le 2 septembre 2009
© AFP/Archives Pablo Cozzaglio

Quito (AFP) – Une espèce d’oiseau marin emblématique de l’archipel équatorien des Galapagos, le fou à pieds bleus, a vu sa population dangereusement décliner, probablement en raison de la surpêche, ont affirmé mercredi les autorités locales.

« Nous sommes extrêmement préoccupés par ce que qui se passe avec cette population », a déclaré à l’AFP Victor Carrion, responsable de l’écosystème du Parc national des Galapagos, un ensemble d’îles situées dans l’océan Pacifique, à 1.000 kilomètres au large de l’Equateur.

Selon une étude de la revue scientifique « Avian Conservation and Ecology », publiée partiellement dans le quotidien El Comercio de Quito, le nombre de fous à pieds bleus a chuté de 20.000 en 1960 à 6.400 en 2012.

Une des cause probables serait une pénurie de sardines, estiment les experts, qui n’écartent pas la possibilité d’une maladie affectant l’espèce.

« La surpêche dans le nord du Pérou, où les courants apporte les aliments aux fous à pieds bleus pourrait être une raison de la diminution de la population », selon M. Carrion.

Le responsable du parc équatorien estime toutefois possible d’inverser cette tendance à travers des mesures de protection qui devraient permettre d’éviter l’inscription de ces oiseaux dans la liste des espèces en danger.

Classées au Patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco depuis trois décennies, les îles des Galapagos constituent une réserve naturelle exceptionnelle et célèbre pour avoir inspiré la théorie de l’évolution des espèces du naturaliste britannique Charles Darwin.

© AFP

Media Query: