1 personne âgée sur 12 connaît la faim aux Etats-Unis

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

faim aux Etats-Unis

Une dame âgée, isolée par les intempéries, s’est fait livrer un repas aux USA par les secours lors d’une tempête. © John Moore/Getty Images/AFP

Un senior sur 12, soit 4,8 millions de personnes, souffre de la faim aux Etats-Unis.  L’incidence de cette sous-nutrition alarme les professionnels de la santé, rapporte le site ScienceDaily. Ces seniors sont en général en moins bonne santé que le reste de la population ou que leurs pairs nourris convenablement, ils souffrent plus de dépression et disposent de moins de force pour faire des activités. Les personnes âgées mal-nourries ont plus de risque de souffrir du diabète,  de faire une attaque cardiaque ou encore d’avoir des taux élevés de pression sanguines ou de cholestérol.

Le manque d’argent constitue la principale raison de cette sous-nutrition chez les personnes âgées. Craig Gundersen, professeur d’Agriculture à l’Université de l’Illinois, a pris part à cette étude et souligne un fait intéressant : « l’insécurité alimentaire est trois fois plus forte dans les foyers où les grands-parents vivent avec leurs petits-enfants. Nous pensons que cela s’explique par le fait que dans ces foyers les adultes se privent afin d’être certains que leurs enfants ont assez à manger. » Face à une telle situation, Craig Gundersen préconise aux décideurs de développer les programmes d’aide, notamment les bons ou coupons alimentaires : des procédés qui ont déjà fait leurs preuves.

Media Query: