Indonésie : un policier corrompu jugé pour trafic de bois précieux

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

Arbre isolé dans une plantation d’Eucalyptus, Bornéo, Indonésie (1°54’ S - 112°29’ E). © Yann Arthus-Bertrand/Altitude

Arbre isolé dans une plantation d’Eucalyptus, Bornéo, Indonésie (1°54’ S – 112°29’ E). © Yann Arthus-Bertrand/Altitude

Un policier Indonésien corrompu vient d’être condamné à 2 années d’emprisonnement et 4 300 dollars d’amende pour trafic de bois précieux par la cour de justice de Sorong en Papouasie occidentale. Selon Mongabay, les associations de défense de l’environnement jugent la décision beaucoup trop clémente au vu des faits retenus contre le contrevenant.

En mai dernier, les autorités nationales ont saisi une cargaison illégale de plus de 400 000 litres de pétrole. La cargaison était au nom de l’adjudant Labora Sitorus. En parallèle de cette prise, les autorités ont lié le policier à une autre saisie : une cargaison illégale de près de 2 300 mètres cube de bois précieux estimée à plus de 20 millions de dollars. Les enquêtes menées en parallèle ont également révélé des transferts suspects de près de 128 millions de dollars sur le compte de Sitorus.

Trafic de bois précieux, blanchiment d’argent et contrebande de carburant

Poursuivi pour trafic de bois précieux, blanchiment d’argent et contrebande de carburant, Sitorus risquait une peine de 20 ans de prison et une amende de 860 000 dollars. Seule l’accusation de trafic de bois a été retenue et Sitorus n’a été condamné qu’à 2 années d’emprisonnement.

Selon Dian Adriawan, expert juridique à l’Université de Jakarta, « il est probable que cette décision serve à couvrir d’autres acteurs de la filière ». Car la cour aurait dû publier la liste des bénéficiaires si Sitorius avait été condamné pour blanchiment d’argent.  L’Agence internationale pour l’Environnement partage cet avis en notant que « le verdict rendu par la cour de justice sur cette affaire reflète l’incapacité de l’Indonésie à combattre la corruption dans le pays et tout particulièrement dans le secteur forestier ». Le bureau du procureur général va faire appel du verdict estimant que la peine prononcée était beaucoup trop éloignée de sa demande initiale.

Media Query: