L’Allemagne importe de plus en plus de produits bio

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

bio

Un consommateur devant le rayon bio d’un magasin en Allemagne © AFP PHOTO JOHN MACDOUGALL

Le succès du bio auprès des consommateurs allemands conduit les distributeurs à importer une partie croissante de leurs produits. Ainsi, la moitié des carottes et des concombres bio vendus en Allemagne viennent de l’étranger, comme  20 % des œufs et du porc. En 2012, le marché du bio dans le pays pesait 7 milliards d’euros, soit un peu moins de 4 % du marché alimentaire, rapporte le site Novethic. « Les distributeurs conventionnels sont devenus le moteur du secteur », constate, un brin amer, Axel Hilckmann, volailler de Bavière et représentant pour son Land de la marque allemande Bioland. « Bien sûr, nous préférerions largement que nos produits soient distribués au sein de nos propres enseignes, mais nous sommes bien obligés de constater que les clients s’approvisionnent principalement chez les discounters lorsqu’ils achètent du bio »

Cet engouement des consommateurs pour le bio ne bénéficie pas aux producteurs locaux puisque ces derniers ne parviennent pas à suivre l’augmentation de la demande. Et s’il existe plus de 23 000 exploitations bio dans le pays, la croissance du secteur ralentit. La raison de ce ralentissement s’explique par la volonté allemande de développer le biogaz à partir de culture de maïs. Ces dernières sont subventionnées grâce à un système de primes qui détourne les exploitants agricoles du bio.

Media Query: