La Chine ouvre sa quatrième base dans l’Antarctique

Publié le : Last updated:

chine

Une vue de l’Antarctique
© AFP/Archives Sarah Dawalibi

Pékin (AFP) – La Chine a ouvert sa quatrième station de recherche dans l’Antarctique, une nouvelle étape dans le renforcement rapide de sa présence sur le continent blanc où elle a prévu de construire une nouvelle base d’ici début 2015.

Evoquant par sa forme une soucoupe volante posée sur pilotis, la dernière station chinoise, baptisée Taishan, a été bâtie en 53 jours par une équipe de 28 personnes, selon l’Administration d’Etat des océans citée par l’agence Chine nouvelle.

Elle ne sera utilisée que l’été, de décembre à mars, la température moyenne annuelle sur place étant de -36,6°C.

Le président chinois Xi Jinping a selon les médias d’Etat adressé un message de félicitation insistant sur l’importance des recherches scientifiques qui seront menées à Taishan, construite à 2.600 mètres d’altitude.

La Chine possède désormais sur le continent blanc, dans l’hémisphère austral, quatre bases: Changcheng (Grande muraille), Zhongshan, Kunlun et Taishan.

Elle va y construire d’ici début 2015 une nouvelle station de recherche, a annoncé lundi dans un microblog la télévision d’Etat CCTV. Cette dernière fonctionnera de façon permanente.

Une trentaine de nations disposent d’une station de recherche en Antarctique, où Pékin consacre d’importants efforts à renforcer la présence chinoise.

Ces efforts ont été illustrés il y a quelques semaines par l’assistance qu’a apportée un brise-glace chinois à un navire russe piégé par la banquise.

De l’autre côté du globe, la Chine, premier consommateur d’énergie du monde, cherche par ailleurs à s’implanter en Arctique, dont elle convoite les vastes réserves d’hydrocarbures.

© AFP

Media Query: