Europe : le parlement rejette l’étiquetage du pollen OGM dans le miel

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

Francfort, Allemagne : une abeille butine sur un saule près de Francfort en Allemagne. ©  AFP PHOTO / BORIS ROESSLER GERMANY OUT

Francfort, Allemagne : une abeille butine sur un saule près de Francfort en Allemagne. © AFP PHOTO / BORIS ROESSLER GERMANY OUT

Le parlement européen a rejeté ce mercredi un projet de loi rendant obligatoire l’étiquetage du pollen OGM contenu dans le miel.

En considérant le pollen comme constituant naturel du miel et non comme ingrédient, les eurodéputés sont allés à l’encontre de la Cour de justice européenne et autorisent désormais les apiculteurs à ne pas labelliser leur produit OGM, note le quotidien Le Monde. En effet, comme le note la rapporteuse du texte Julie Girling, « seul le contenu génétiquement modifié dépassant 0,9% du produit doit être mentionné sur l’étiquette. Etant donné que le pollen n’est présent qu’à hauteur de 0,5% environ dans le miel, il ne dépassera jamais le seuil qui nécessiterait son étiquetage ».

Plus de 40% du miel consommé en Europe est importé. Il provient principalement des pays d’Amérique latine, Mexique et Argentine, où prospèrent les cultures OGM. En allant à l’encontre de la Cour de justice européenne, les eurodéputés ont satisfait les producteurs de ces pays exportateurs pour qui cette mesure aurait menacé l’approvisionnement en miel de l’Union Européenne. Cette décision ne satisfait ni les associations de protection de l’environnement ni le groupe européen des Verts qui déplore un arbitrage qui « protège les OGM » aux dépens des consommateurs.

Media Query: