L’investissement dans les énergies renouvelables chute pour la 2e année consécutive

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

investissements dans les énergies renouvelables

Parc éolien offshore de Middelgrunden, au large de Copenhague, Danemark (55°41’ N – 12°40’ E). © Yann Arthus-Bertrand/Altitude

Les investissements dans les énergies renouvelables (ou ENR) reculent pour la deuxième année consécutive. Ce sont ainsi près de 254 milliards de dollars qui ont été dépensés en 2013 dans les énergies propres, contre 289 milliards en 2012, affirme Bloomberg.  Ces baisses concernent l’Europe, les Etats-Unis et même la Chine. En 2011, les énergies renouvelables avaient attiré 318 milliards d’euros, un record.

Chute libre en Europe

La réduction des investissements la plus forte concerne l’Europe, dans un contexte de fortes incertitudes sur le soutien public aux énergies propres.  Les sommes investies sont passées de 98 milliards de dollars en 2012 à  58 milliards entre 2012 : une baisse de 41%.  Michael Liebreich, porte-parole de Bloomberg New Energy Finance, commente : «  cette seconde année de déclin dans l’investissement arrive comme une mauvaise nouvelle pour le secteur des énergies propres, pourtant les chiffres ne racontent pas toute l’histoire. L’investissement en Europe s’est crashé en grande partie à cause de la baisse du prix des installations solaires. » Or, cette baisse des prix du solaire a permis une augmentation de 20 % du nombre de panneaux solaires installés dans le monde.

Le pays du soleil levant pour l’investissement dans les énergies renouvelables

Parmi les exceptions notables, le Japon  a vu ses investissements dans les ENR augmenter de 55 % en un an, pour atteindre les 35 milliards de dollars. Le pays  mise sur les installations solaires pour pallier la fermeture des centrales nucléaires décidée après la catastrophe de Fukushima.

Media Query: