Les pertes dues aux catastrophes naturelles diminuent de moitié en 2013

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

Tacloban, Philippines: une vue aérienne des dégâts causés pas le typhon Haiyan en novembre 2013. © AFP PHOTO/ Nicolas ASFOURI

Tacloban, Philippines: une vue aérienne des dégâts causés pas le typhon Haiyan en novembre 2013. © AFP PHOTO/ Nicolas ASFOURI

Les demandes d’indemnisation pour cause de catastrophes naturelles ont baissé de plus de 52 % en 2013 par rapport à l’année 2012.

C’est la plus grande compagnie de réassurance au monde, Munich Re, qui a publié ce chiffre bilan pour l’année 2013 dans son rapport annuel. Selon l’assureur,  les catastrophes naturelles ont provoqué 125 milliards de dollars de dégâts au niveau mondial. Toutefois, les pertes assurées se sont chiffrées à 31 milliards de dollars en 2013, contre 65 milliards en 2012.  Ces chiffres sont tous en dessous de la moyenne observée au cours de la décennie passée. Cette baisse s’expliquerait par le faible nombre d’ouragans ayant frappé les côtes de l’Atlantique au cours de l’année. Plus importante catastrophe de 2013, le typhon Haiyan, qui a touché les Philippines, la Chine et le Vietnam en novembre dernier et qui a fait plus de 6 000 victimes, s’avère financièrement la seconde catastrophes la plus destructrices. Les assureurs ont en revanche reçu un nombre plus important de dossier provenant d’Europe et notamment de l’Allemagne pour cause d’inondations. Les dommages s’élèveraient ainsi à 7 milliards de dollars dans le pays. Dans son communiqué, l’assureur insiste sur les besoins d’un système d’alerte et de mesure de protection adéquate pour minimiser l’impact des catastrophes.

Media Query: