Quelques conseils pour un Noël écolo

Publié le : Last updated:

noel

Le père Noël sur la plage de Deauville © AFP PHOTO MYCHELE DANIAU

Sapin en pot ou en plastique ? Alors que les fêtes de fin d’années approchent, il n’est pas toujours évident de concilier envie de faire plaisir et respect de la planète. L’ADEME propose donc un petit guide pour nous aider à passer Noël tout en consommant mieux et en évitant le gaspillage.

Des cadeaux utiles et durables

A peine 7 % des jouets vendus en France sont fabriqués dans le pays. Leur transport consomme de l’énergie. Pensez-y !

Les différents logos environnementaux garantissent des jouets avec moins de substances dangereuses, du bois certifié voire des produits issus de l’agriculture biologique.

L’ADEME suggère de privilégier les jouets robustes qui ne consomment pas d’électricité comme les jouets en bois ou traditionnels.

L’achat d’occasion permet de faire des économies importantes à moindre coût.

Un sapin durable et une déco écolo

Sapin naturel, coupé, en pot, en plastique ? Le débat revient chaque année. Le sapin artificiel est valable à condition de le garder 6 années mais les statistiques montrent qu’il finit à la poubelle après trois ans en moyenne. C’est donc une fausse bonne idée. Le sapin végétal a pour lui de très bons arguments, il peut soit être replanté soit composté. Sur les 5 millions de sapins végétaux commercialisés en France, 80 % viennent du Morvan ou du Jura. Leur achat permet de maintenir des emplois dans ces régions. Attention pour le replantage, s’il n’est pas fait très rapidement, il ne marchera pas : ne suscitez pas de faux espoirs.

Noel est aussi la fête des lumières et des guirlandes : pensez aux LED qui permettent de réduire la facture énergétique. L’Ademe note que les illuminations de Noël consomment 1300 MW d’électricité, soit plus d’énergie que ce qu’un réacteur nucléaire produit. Toujours sur l’énergie, l’ADEME préconise d’éviter tout ce qui fonctionne avec des piles.

Manger mieux et moins à noël

Côté nourriture, rien de neuf sous le sapin, il est conseillé de préparer les repas festifs avec des produits de saison pour réduire leur empreinte carbone. Acheter de saison, local et si possible bio assure que les ingrédients  n’ont pas parcouru de longues distances pour arriver dans nos assiettes. Pour se repérer dans ces produits, favorisez le label Agriculture Bio (AB) français ou son équivalent européen (Agriculture Biologique). Acheter en grand conditionnement permet d’éviter la multiplication des déchets d’emballage alimentaire, cependant il faut aussi éviter le gaspillage alimentaire et à bien composter ce qui peut l’être.

L’Ademe a même réalisé un site destiné aux enfants pour leur expliquer ce que peut être un Noel écolo. Mais il y a plus pédagogique : armez-vous de bonne volonté !

 

Media Query: