Chine: un groupe environnemental attaque en justice le géant PetroChina

Publié le : Last updated:

Petrochina

Une station-service du groupe PetroChina, à Pékin
© AFP Frederic J. Brown

Pékin (AFP) – Une organisation environnementale chinoise se réclamant du gouvernement a annoncé vendredi attaquer en justice le géant pétrolier PetroChina, un groupe public, en lui réclamant l’équivalent de 7,2 millions d’euro pour pollution.

La All-China Environment Federation, organisation de défense de l’environnement, a indiqué sur son site internet avoir déposé une plainte à l’encontre de l’entreprise — entité cotée de CNPC, le plus gros producteur d’hydrocarbures de Chine –, pour « émissions illégales de polluants ».

Cette plainte, déposée auprès d’un tribunal pékinois, assure que PetroChina est responsable d’une importante pollution du sol et des nappes phréatiques dans la province du Jilin (nord-est).

L’organisation, soutenue par le gouvernement, a ajouté avoir dénoncé PetroChina à la police et lui réclamer des dommages à hauteur de plus de 60 millions de yuans (7,2 millions d’euros).

Si l’insolente croissance économique de la Chine s’accompagne d’une forte dégradation de l’environnement partout dans le pays, il est extrêmement rare de voir de puissants groupes d’Etat mis en cause devant la justice pour pollution.

La All-China Environment Federation avait déjà engagé des poursuites en juillet contre l’Administration océanique d’Etat (SOA) pour « faute administrative », celle-ci ayant autorisé la compagnie pétrolière américaine ConocoPhillips à reprendre ses activités au large des côtes chinoises après une marée noire. La justice avait cependant rejeté cette plainte en août.

Les militants chinois des groupes de défense de l’environnement déplorent régulièrement que leurs efforts soient entravés par le niveau très modique des amendes prévues par la loi, et les collusions entre les tribunaux locaux et les entreprises incriminées.

© AFP

Media Query: