Des œufs de saumon génétiquement modifiés fabriqués à échelle commerciale

Publié le : Last updated:

Boulogne-sur-mer, France : Un fumeur contrôle le fumage des filets de saumons. © AFP PHOTO PHILIPPE HUGUEN

Boulogne-sur-mer, France : Un fumeur contrôle le fumage des filets de saumons. © AFP PHOTO PHILIPPE HUGUEN

C’est une première mondiale : le gouvernement du Canada vient d’autoriser une entreprise de biotechnologie américaine, AquaBounty, à produire à échelle commerciale des œufs de saumon génétiquement modifiés.

En janvier 2013, cette même entreprise avait été autorisée à produire des saumons génétiquement modifiés. Depuis, les poissons étaient élevés dans des puits au Canada, avant d’être transportés par cargo au Panama pour maturation (voir notre article sur goodplanet.info)

100 000 oeufs de saumon génétiquement modifiés

Désormais, plus de 100 000 oeufs génétiquement modifiés seront produits par l’entreprise chaque année. Cette décision est une première dans le monde et met AquaBounty en position de force. Car l’Agence américaine des contrôle alimentaires et pharmaceutiques doit rendre sa décision sur la commercialisation de saumon génétiquement modifié dans les prochaines semaines, note The Guardian. Et si cette décision est favorable, AquaBounty aura eu l’opportunité d’accroître sa production en amont, afin de pouvoir commercialiser son poisson le plus rapidement possible.

Un porte-parole du gouvernement canadien a précisé que « des mesures strictes avaient été mises en place pour éviter que ces poissons se retrouvent dans la chaîne alimentaire », ajoutant que « au Canada, aucun poisson ou œuf de poisson génétiquement modifié n’était pour l’instant autorisé à la vente pour la consommation humaine ».

Cette décision, aussi limitée qu’elle soit pour l’instant, est une victoire importante pour l’entreprise qui travaille depuis plus de 20 ans sur la légalisation de saumons génétiquement modifiés destinés à la consommation. Ce saumon grandit 2 fois plus vite que le saumon sauvage.

Pour Lucy Sharratt, du  réseaux d’actions de biotechnologie canadien, « c’est une étape concrète vers la commercialisation de saumon génétiquement modifié et c’est une étape qui est malheureusement dramatique car (…) c’est le début d’une série décisions qui pourraient être désastreuses pour nos écosystèmes aquatiques ».

Media Query: