Urbanisme: 12 villes en lice pour le titre de capitale verte de l’Europe 2016

Publié le : Last updated:

capitale verte

Le siège du groupe Thyssen Krupp à Essen, en Allemagne, ville candidate pour devenir capitale verte de l’Europe 2016, le 16 juin 2010
© AFP/Archives Patrik Stollarz

Bruxelles (AFP) – Douze villes européennes ont présenté leur candidature pour devenir capitale verte de l’Europe 2016, distinction pour une cité en pointe en matière de gestion urbaine respectueuse de l’environnement.

« Je me réjouis du nombre élevé de candidatures pour le prix de la capitale verte de l’Europe. Cela témoigne de l’engagement des villes européennes pour améliorer la qualité de vie de leurs habitants et l’environnement », s’est félicité le commissaire européen chargé de l’environnement, Janez Potocnik.

Les douze villes candidates sont Dabrowa Gornicza (Pologne), Essen (Allemagne), Larissa (Grèce), Ljubljana (Slovénie), Nimègue (Pays-Bas), Oslo (Norvège), Reggio d’Émilie (Italie), Santander et Saragosse (Espagne), Tours (France), Umea (Suède) et Pitesti (Roumanie).

Cette année, pour la première fois depuis la création du prix, en 2010, les villes européennes d’au moins 100.000 habitants ont été autorisées à présenter leur candidature pour le titre 2016. Auparavant seules les villes de plus de 200.000 habitants étaient éligibles.

Un groupe d’experts internationaux procèdera à une évaluation technique de chaque candidature sur la base de 12 indicateurs dont l’atténuation des changements climatiques et l’adaptation à ces changements, les transports locaux, les zones vertes urbaines intégrant la qualité de l’air, la qualité de l’environnement sonore, la production et la gestion des déchets et de l’eau ainsi que le traitement des eaux usées.

La ville lauréate sera annoncée en juin 2014 à Copenhague, la capitale verte de l’Europe 2014.

Six villes ont reçu jusqu’ici le titre de capitale verte de l’Europe . Stockholm a été la première primée, puis ce fut Hambourg (Allemagne) en 2011 et Vitoria-Gasteiz (Espagne) en 2012. La lauréate 2013 est la ville de Nantes (France). Copenhague a reçu le titre pour 2014 et Bristol (Royaume-Uni) pour 2015.

Le jury est composé de représentants de la Commission européenne, du Parlement européen, du Comité des régions, de l’Agence européenne pour l’environnement, de l’ICLEI (regroupant des acteurs locaux du développement durable), du bureau de la Convention des maires et du Bureau européen de l’environnement.

© AFP

 

Media Query: