Etats-Unis: baisse des émissions de CO2 des centrales électriques

Publié le : Last updated:

émissions

Un centrale électrique au charbon aux Etats-Unis
© AFP/Archives Saul Loeb

Washington (AFP) – Les émissions de dioxyde de carbone (CO2) provenant des centrales électriques ont diminué de 10% depuis 2010 aux Etats-Unis, reflétant l’utilisation grandissante du gaz naturel au détriment du charbon.

Ces statistiques ont été diffusées mercredi par l’Agence américaine de la protection de l’environnement (EPA). Celle-ci publie pour la troisième année ces chiffres détaillés sur les émissions de gaz à effet de serre provenant de l’activité industrielle par secteur, par entités et par région.

Les centrales dépendant des énergies fossiles sont la principale source de gaz à effet de serre aux Etats-Unis.

Les près de 1.600 centrales ont émis plus de deux milliards de tonnes de CO2 en 2012, soit environ 40% des émissions carboniques totales américaines, précise l’EPA (Environmental Protection Agency).

Les gaz à effet de serre provenant des activités humaines, comme le transport et la production électrique, sont les principaux responsables du changement climatique qui menace la santé et le bien-être des Américains, affirme l’EPA.

Le réchauffement de la planète accroît la probabilité de vagues de chaleur plus longues qui alimentent des tempêtes et ouragans, qui sont plus fréquents et plus intenses, souligne l’agence.

Des températures plus chaudes accroissent aussi l’ozone au niveau du sol, un polluant qui provoque des problèmes respiratoires et cardiovasculaires.

L’EPA recueille également les données sur la production et l’utilisation croissantes des hydrofluorocarbones utilisés dans la réfrigération et les climatiseurs.

L’EPA a récemment annoncé qu’elle allait pour la première fois imposer des limites aux émissions de CO2 des nouvelles centrales électriques au gaz et au charbon pour combattre le changement climatique.

Cette mesure prise dans le cadre de la loi sur la propreté de l’air (Clean Air Act) est la première étape importante du programme du président Barack Obama annoncé le 25 juin dernier pour lutter contre le réchauffement, a souligné l’agence.

© AFP

Media Query: