Des dauphins utilisés comme appâts pour les requins au Pérou

Publié le : Last updated:

Près de 15 000 dauphins sont illégalement tués chaque année au Pérou pour servir d’appâts à requins.

Extrait du reportage « Dolphins killed ‘illegally’ in Peru » montrant un dauphin venant d’être harponné illégalement et remonté à bord d’un bateau de pêche au large du Pérou. © The Guardian

Près de 15 000 dauphins sont illégalement tués chaque année au Pérou pour servir d’appâts à requins.

La pêche aux dauphins est interdite au Pérou depuis 1997. Cependant 3 ONG de protection de l’environnement – l’une péruvienne, l’autre américaine et la dernière britannique – viennent de mettre à jour, via un reportage mis en ligne et dont une partie est retranscrit plus bas, cette pratique illégale qui menace la conservation des dauphins au large du pays.

Les dauphins, jeunes et adultes, sont attirés puis harponnés. Remontés à bord des bateaux des pêches, la plupart sont ensuite dépecés vivants. Au mieux, ils sont abattus à coups de batte en bois. Ensuite ils sont remis à l’eau pour servir d’appâts pour les requins. Ces derniers sont également remontés à bord puis on leur coupe le bout du nez afin de leur passer un fil de fer le long de leur colonne vertébrale et des les immobiliser.  Aucune distinction n’est faite entre les individus pêchés, les requins qui attendent des petits ne sont pas remis en mer et les petits finissent par mourir entre les carcasses des plus âgés.

Selon Stefan Austermuhle, directeur de l’ONG péruvienne Mundo Azul, « les pêcheurs péruviens menace la conservation des dauphins tout en poussant les populations de requins à l’effondrement », note The Guardian.

Media Query: