Le shutdown américain provoque la fermeture des stations de recherche en Antarctique

Publié le : Last updated:

Icebergs et manchots Adélie, terre Adélie, Antarctique (pôle Sud) (66°00’ S - 141°00’ E). © Yann Arthus-Bertrand/Altitude

Icebergs et manchots Adélie, terre Adélie, Antarctique (pôle Sud) (66°00’ S – 141°00’ E).
© Yann Arthus-Bertrand/Altitude

Les recherches scientifiques menées en Antarctique par la National Science Fondation ont du être interrompues en début de semaine suite au shutdown américain. Au total trois stations de recherches sont touchées par ce shutdown. Des stations qui coûtent plus de 400 millions de dollars à exploiter chaque année, note The Guardian.

Les chercheurs qui devaient arriver pour la nouvelle saison d’étude ont été priés de rester chez eux pour le moment. L’étude des manchots, pourtant ininterrompue depuis 1990, a donc temporairement dut être suspendue. Le dernier shutdown, qui a eu lieu en 1995 sous le gouvernement Clinton et avait duré 3 semaines, n’avait pas interrompu ces travaux.

Media Query: