Le Bangladesh passe au nucléaire

Publié le : Last updated:

 Marché dans un village près de Dhaka, région de Dhaka, Bangladesh (23°52’ N - 90°21’ E).

Marché dans un village près de Dhaka, région de Dhaka, Bangladesh (23°52’ N – 90°21’ E).© Yann Arthus-Bertrand/Altitude

Le Bangladesh vient d’entamer la construction d’une centrale nucléaire à une centaine de kilomètres au nord de sa capitale, Dacca. Bâtie avec l’aide de la Russie,  cette centrale devrait coûter 2 milliards de dollars et entrer en service en 2022. Elle sera en mesure de produire 1000 mégawatts d’énergie ; une seconde centrale est prévue. La centrale intégrera les nouvelles recommandations et réglementations en matière de sécurité formulées suite à la catastrophe de Fukushima, rapporte la BBC. Le premier ministre Sheikh Hasina déclare : « nous suivons les recommandations de l’Agence Internationale de l’énergie Atomique. »

Le Bangladesh, pays dont une grande partie du territoire est située en dessous du niveau de la mer,  fait face à un manque chronique d’énergie ainsi qu’à de récurrentes catastrophes naturelles. Dimanche 29 septembre, le gouvernement a donné son feu vert à la construction de 8 nouvelles centrales thermiques. 5 d’entre elles seront au charbon, 1 au gaz et 2 incinérateurs alimentés au  pétrole, le tout pour une capacité de 2700 mégawatts, selon le DailyStar.

Media Query: