Réduire la consommation de pétrole et de charbon permettrait de sauver des millions de vies d’ici à la fin du siècle

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

a

Une centrale au charbon rejette de la fumée aux Etats-Unis © Jeff Swensen/Getty Images/AFP

Passer aux énergies propres permettrait de sauver 1,3 millions de vies par an dans le monde d’ici à 2050 en plus de faire des économies substantielles, selon une étude conduite par l’Université de Caroline du Nord.  Les chercheurs ont mis au point deux scénarios, l’un avec des mesures de réduction des émissions de gaz à effet de serre et l’autre sans de telles politiques,  pour évaluer en 2030, 2050 et 2100 les conséquences d’une réduction de l’usage des énergies fossiles sur la pollution de l’air. Ainsi, réduire les émissions de gaz à effet de serre sauverait 500 000 vies par en 2030 et jusqu’à 2,2 millions en 2100. Par ailleurs, sauver ces personnes serait bénéfique à la société car elles continueraient à travailler et à jouer un rôle actif dans la société, estime le New Scientist. Ainsi, selon cette étude, empêcher l’émission d’une tonne de CO2 rapporterait en 2050  entre 50 dollars et 380 dollars suivant l’endroit où on vit sur Terre pour un coût de réduction par tonne estimé à moins de 100 dollars. Jason West, qui a conduit cette étude, conclue : «  ce travail renforce les arguments en faveur de ces nouvelles lois de limitation de l’usage des énergies fossiles  en mettant en lumière les bienfaits de la qualité de l’air et de la santé. »

Media Query: