Des tours en bois pour bientôt dans les villes ?

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

Statue de la Liberté sur Liberty Island et l’île de Manhattan en arrière plan, New York, Etats-Unis (40°41’ N - 74°03’ O).

Statue de la Liberté sur Liberty Island et l’île de Manhattan en arrière plan, New York, Etats-Unis (40°41’ N – 74°03’ O). © Yann Arthus-Bertrand

Une des plus anciennes entreprises de construction de gratte-ciel de Chicago vient d’annoncer qu’elle allait remplacer une partie de l’acier et du béton de ses constructions par du bois. Skidmore, Owings & Merrill, qui a construit plusieurs buidlings, dont l’une des nouvelles tours du World Trade Center, estime qu’il est possible de remplacer 70 % de l’acier et du béton utilisés dans la structure des immeubles par du bois compressé et renforcé. Ainsi le New York Times rapporte que selon une étude de faisabilité issue de ce cabinet d’architectes et de constructeurs, il serait possible de bâtir un immeuble de 42 étages avec une structure majoritairement en bois et que cela réduirait le bilan carbone de la construction. Un peu moins du tiers de la structure, et notamment les fondations, resteraient en béton. « Nous savons qu’il faudra construire de plus en plus d’immeubles. Et dans le même temps, nous savons qu’il faudra réduire les émissions de CO2 », explique l’ingénieur Benton Johnson qui a pris part à l’étude de faisabilité. Cette nouvelle technologie requiert des quantités importantes de bois, mais les architectes défendent le fait que le bois est une ressource renouvelable si les forêts sont gérés durablement.

Media Query: