Halliburton admet avoir entravé l’enquête sur la catastrophe de Deepwater Horizon

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Halliburton admet avoir entravé l’enquête suite à la catastrophe de Deepwater Horizon

Halliburton dans le Port Fourchon, Louisiane © AFP/File Mira Oberman

La firme Halliburton a reconnu avoir détruit des preuves afin d’entraver l’enquête sur la marée noire causée par l’explosion de la plateforme Deepwateer Horizon. Suite à la catastrophe qui avait fait 11 morts, l’entreprise a conduit une enquête interne, mais les résultats de cette enquête ont été détruits, affirme le département américain de la justice. « Les résultats des simulations informatiques conduites en mai et en juin 2010 ont été détrituits sur ordre et qu’il était impossible de les récupérer », rapporte l’AFP le 26 juillet. Ces données montraient certainement que le fait d’employer que 6 anneaux de métal pour consolider le ciment du puits au lieu de 23 le fragilisait, rapporte la BBC. Halliburton accepte de payer l’amende forfaitaire maximum de 200 000 dollars et va verser 55 millions de dollars à une fondation de protection de la faune et des poissons.

Media Query: