Secteur bois en Indonésie : des milliards de perdus dans la corruption

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Secteur bois en Indonésie : des milliards de perdus dans la corruption

Jakarta, Indonésie : un soldat Indonésien sur un chargement de bois illégal. AFP PHOTO/ ADE DANHUR

En Indonésie, plus de 7 milliards de dollars auraient été perdus dans le secteur du bois entre 2007 et 2011 à cause de la corruption et des mauvaises pratiques de management.

Selon Joe Saunders, directeur de programme pour le Human Rights Watch, qui publie un rapport sur le sujet, « le gouvernement Indonésien a fait la promotion de sa stratégie forêts sur le modèle de la croissance verte, la présentant comme l’antidote contre le changement climatique et la pauvreté. Les faits suggèrent toute autre chose », note Mongabay. En 2012, le président aurait reçu près de 8 500 rapports de conflits dans les régions concernés par l’exploitation du bois. Ce ne serait que la partie émergée de l’iceberg. Les entreprises ne sont que trop rarement poursuivies pour non compensation des populations locales. Pire, ces dernières se retrouvent rapidement la cible des policiers lorsqu’elles tentent de faire valoir leurs droits ou qu’elle continuent a cultiver « leurs terres ».

D’un point de vue économique, les pertes atteignent 7 milliards pour le gouvernement. Et ces pertesi augmentent chaque année. Rien qu’en 2011, les pertes s’accumulaient à plus de 2 milliards de dollars, ce qui représente plus que le budget annuel du pays en matière de santé.

Media Query: