Bornéo : plus de 80% de la forêt tropicale a disparu

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Bornéo : plus de 80% de la forêt tropicale a disparu

Miri, Malaisie : un homme marque des troncs d’arbres dans une concession à Miri dans l’état de Sarawak à l’est de Bornéo. AFP PHOTO

Sur l’île de Bornéo en Malaisie, plus de 80% de la forêt tropicale a été coupée pour faire place à des exploitations de bois ou d’huile de palme.

Une nouvelle étude, menée conjointement par l’Université de Tasmanie, l’Université de Papouasie-Nouvelle-Guinée et l’Institut des Sciences de Carnegie, révèle que plus de 364 000 km de routes ont été construites dans les régions de Sabah et Sarawak au nord de l’île. En tout plus de 80% de la forêt primaire aurait été coupée. Au mieux, 45 400 kilomètres carrés de forêts sont encore à leur état naturel. Selon les auteurs de cette étude, « les industries d’exploitation du bois pénètrent au cœur de la forêt et seule une infime partie de la forêt tropical est vierge de toute activité humaine ». Cette forêt tropicale qui servait de puits de carbone et abritait une biodiversité extrêmement riche est désormais remplacée pour faire place à des plantations d’huile de palme ou à l’exploitation de bois, note Mongabay.

Media Query: