Essais nucléaires en Polynésie francaise : le secret défense en partie levé

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Essais nucléaires en Polynésie francaise : le secret défense en partie levé

Mururoa, Polynésie Française: Photo prise en 1970 montrant un nuage nucléaire formé à la suite d’un essai au dessus de l’atoll de Mururoa dans le sud du Pacifique. AFP PHOTO

Les essais nucléaires qui ont eu lieu dans le sud du Pacifique entre 1960 et 1970 ont été beaucoup plus nocifs pour l’environnement et la population que ne le laissait entendre le gouvernement jusqu’à présent.

Selon Le Parisien, qui a eu accès à la partie déclassifiée du dossier, ce serait toute les îles de Polynésie françaises qui auraient été contaminées lors des 210 essais nucléaires qui ont eu lieu dans le pacifique durant cette période. Entre autre, Tahiti aurait été exposé à des doses de plutonium 500 fois supérieures aux normes autorisées et ce, plusieurs jours durant. La contamination s’étendrait jusqu’à Bora Bora. Des centaines de personnes se bâtent toujours pour recevoir une compensation pour les problèmes de santé apparus suite à ces essais : maladies chroniques, cancers… Sur les 2050 pages de ce rapport, 114 restent classées défenses. L’état justifie cette décision par des raisons de sécurité, afin que les techniques de fabrication de la bombe ne soient pas révélées… Le Parisien, par recoupements, affirme au contraire qu’il s’agirait de passages relatant des contaminations plus importantes ou des informations sur des retombées radioactives non prévues.

Media Query: