La Russie renforce sa loi contre le braconnage et le commerce illégal des espèces

Publié le : Last updated:

La Russie renforce sa loi contre le braconnage et le commerce illégal des espèces

Un tigre de Sibérie dans un zoo en France © AFP PHOTO / JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN

La Douma, le parlement russe, vient d’approuver un amendement à la loi de protection des animaux sauvages afin de rendre effective la législation contre le trafic des espèces menacées. Désormais toute personne arrêtée avec une partie d’un animal classé en danger peut faire l’objet de poursuite, alors qu’auparavant il fallait que la valeur marchande de ce que le contrevenant transportait dépasse le million de roubles, soit 30 000 dollars, rapporte le site de TRAFFIC, ONG écologiste de lutte contre le commerce illicite des espèces sauvages. Cette faille assurait une forme d’impunité àla contrebande de produits issus du tigre de l’Amour, des léopards des neiges ou encore des ours polaires. La modification de la loi a été soutenue par Vladimir Poutine. « Désormais, peu importe le volume ou la valeur des biens, n’importe quel contrebandier avec un morceau de tigre ou d’autres espèces de valeur sera poursuivi au titre de la loi et fera face à des conséquences plus sévères« , se réjouit Igor Chestin du WWF Russie. Toutefois, le nombre de rangers et de garde-chasse a décru ces dernières années, regrettent les ONG écologistes.

Media Query: