Brest: naissance exceptionnelle d’un requin zèbre à l’Océanopolis

Publié le : Last updated:

Brest: naissance exceptionnelle d'un requin zèbre à l'Océanopolis

Le requin zèbre né à Brest, le 20 juin 2013 © AFP Photo FRED TANNEAU

Brest (AFP) – Un requin zèbre est né, pour la première fois en Europe, à Océanopolis, le parc de découverte des océans de Brest, et d’autres devraient éclore dans les semaines à venir, a-t-on appris jeudi auprès du centre.

« C’est la première fois en Europe qu’on a un jeune requin zèbre issu d’une reproduction en aquarium », s’est félicité Dominique Barthelemy, responsable de l’aquariologie à Océanopolis.

Cette naissance, survenue le 10 juin, « est rare pour différentes raisons », a-t-il assuré, citant le fait que les requins zèbres ont une maturité sexuelle tardive (une dizaine d’années), ainsi que les difficultés parfois à maintenir en aquarium cette espèce dont l’espérance de vie est d’une trentaine d’années.

« Il y a eu des cas de mortalité non expliquée dans des aquariums », a assuré M. Barthelemy.

Le bébé requin mesurait à la naissance 31 cm et pesait 107 grammes. « Il se nourrit très, très facilement », s’est réjoui le spécialiste, précisant qu’il mangeait des petits morceaux de crevettes, de calamars et de la chair de mollusques.

Les requins zèbres, dont les mâles peuvent mesurer jusqu’à plus de trois mètres, sont ovipares, à savoir que les femelles pondent des œufs qui ont l’apparence d’une enveloppe cornée d’une vingtaine de centimètres de longueur. L’embryon se développe à l’intérieur de l’enveloppe pendant 5 mois environ avant de la déchirer pour en sortir.

Le parc dédié aux océans avait depuis 2002 une femelle qui pondait des œufs, mais c’est seulement en 2007 qu’un jeune mâle l’a rejointe et a pu les féconder.

Le bébé requin arbore une livrée noire ornée de points et de traits blanc crème, ce qui vaut à cette espèce son nom commun de requin zèbre. Au cours des premiers mois de vie, sa livrée se modifie, devenant beige avec des points noirs.

Le requin zèbre, sans danger pour l’homme, est une espèce tropicale qui vit dans des eaux au-dessus de 25° et que l’on trouve souvent à proximité des récifs coralliens, de l’océan Indien à l’ouest de l’océan Pacifique.

L’espèce n’est pas en voie de disparition, mais elle est vulnérable en raison de la surpêche, et notamment du commerce des ailerons à destination du marché asiatique.

© AFP

Media Query: