Les derniers esturgeons sauvages d’Europe menacés par le commerce illégal du caviar

Publié le : Last updated:

Les derniers esturgeons sauvages d’Europe menacés par le commerce illégal du caviar

Un pêcheur d’esturgeons en Mer Noire en 2004 – Roumanie. La Roumanie a interdit la pêche aux esturgeons sauvages depuis 2006 © AFP PHOTO ADRIAN SILISTEANU

Alors qu’un moratoire sur la pêche aux esturgeons est en vigueur jusqu’à la fin de l’année 2015, ds pêcheurs bulgares et roumains reconnaissent encore pêcher ces poissons prisés pour le caviar. Ils reconnaissent même employer des techniques modernes telles les GPS et les sonars, pour mieux repérer leurs proies. le 18 juin par TRAFFIC et le WWF alerte sur le risque de disparition des esturgeons sauvages en Europe. Cette enquête se base sur 30 échantillons ADN de caviar commercialisés : parmi ces prélèvements, une grande partie provient de sources illégales. 6 se sont révélés ne pas être du tout du caviar d’esturgeon, 5 provenaient d’animaux sauvages dont la vente est interdite et 8 n’avaient pas les autorisations CITES (ou Convention de Washington) requises. En effet, la vente de caviar d’origine sauvage est interdite en Europe dans le cadre de la CITES, seuls les esturgeons d’élevages labélisés CITES peuvent vendre du caviar. « Le commerce illégal de caviar n’est pas seulement du ressort de la protection de la faune, elle implique aussi la contrebande et le crime organisé, la perte de revenus fiscaux et des questions de santé », affirme Katalin Kecse-Nagy de TRAFFIC.

Media Query: