La Réunion : le tribunal administratif invalide l’arrêté municipal appelant à la pêche des requins?

Publié le : Last updated:

La Réunion : le tribunal administratif invalide l’arrêté municipal appelant à la pêche des requins?

Saint Gilles, La Réunion: des gendarmes évacue le corps d’un homme de 36 ans tués par un requin le 8 mai 2013 sur la plage de Saint Gilles à La Réunion. AFP PHOTO / RICHARD BOUHET

« Le Tribunal administratif de La Réunion a invalidé aujourd’hui cet arrêté soulignant d’une part l’incompétence du député maire de Saint-Leu pour déroger au régime de protection de la Réserve, et d’autre part le caractère inapproprié et disproportionné de la mesure.

Cette décision fait suite au dernier accident à la Réunion – qui a coûté la vie à un touriste de 36 ans- Thierry Robert, maire de Saint-Leu avait alors émis un arrêté municipal appelant à la pêche des requins dans les eaux de sa commune, pourtant classées Réserve Marine Nationale. L’arrêté en question offrait par ailleurs d’acheter aux pêcheurs volontaires, les 40 premiers requins, au prix de 7 euros le kilo – soit près de 2000 euros pour un requin de 300 kilos, aux frais du contribuable. »

??Le Tribunal Administratif de La Réunion donne donc raison aux associations Sea Shepherd, ASPAS et longitude 181.

Media Query: