L’Europe demande votre avis sur la réglementation des déchets et du recyclage

Publié le : Last updated:

L’Europe demande votre avis sur la réglementation des déchets et du recyclage

Tri des déchets à Caen en 2012 © 2. AFP PHOTO / JEAN FRANCOIS MONIER

L’Europe vient de lancer une consultation en ligne, pour le moment uniquement en anglais, sur la stratégie à adopter pour développer le recyclage et le retraitement des déchets. Ouverte jusqu’en septembre 2013, cette enquête doit aider la commission européenne à fixer des objectifs dans la gestion des déchets au-delà de 2020. Dans un communiqué le 6 juin, l’Europe rappelle que « La législation existante de l’Union en matière de déchets définit des objectifs clairs de réutilisation et de recyclage des déchets, ainsi que de limitation de la mise en décharge. D’ici à 2020, par exemple, 50 % des déchets municipaux et ménagers et 70 % des déchets de construction et de démolition devraient être recyclés ou réutilisés. » Ce questionnaire, que vous pouvez télécharger en PDF à cette adresse se révèle important puisqu’en moyenne un Européen génère environ 500 kg de déchets ménagers par an. Un peu plus pour les Français.

Vous pouvez répondre au questionnaire à cette adresse http://ec.europa.eu/yourvoice/ipm/forms/dispatch?form=wastetargets. Il se décompose en un questionnaire général et un plus poussé. Le premier comporte une dizaine de questions sur vos habitudes de traitement de vos ordures ménagères, ce que vous recycler et les raisons. Ce que vous désireriez voir ajouter au recyclage. Il interroge aussi sur le financement de la collecte et de la gestion des déchets municipaux soit par une taxe payée par tous les ménages, soit en fonction du volume de déchets produits, soit en reportant une partie du cout de la collecte sur les entreprises qui commercialisent les produits à l’origine des déchets.

Le questionnaire dit « technique » explore les moyens à mettre en œuvre afin de prévenir la production des déchets, comment réduire la place des décharges et de l’incinération. Il s’agit de questions plus spécialisées. Elles concernent par exemple la manière de fixer des objectifs chiffrés de taux de recyclage pour les déchets ménagers, industriels ou encore ceux de la construction.

Les réponses seront publiées sur Internet et serviront de base à une future réglementation européenne. De plus, depuis sa consultation sur l’agriculture en février 2013 critiquée en raison de l’absence de méthode de contrôle des réponses ce qui permettait à un utilisateur de participer plusieurs fois au questionnaire, la commission a fait des progrès en la matière. Le site demande d’une part une adresse email, tout en demandant aux sondés s’ils veulent que leur contribution soit anonyme. De plus, un captcha clôture le questionnaire afin de réduire le nombre de réponses entrées par des robots.

Il reste maintenant à voir dans quelle mesure ce sondage en ligne suscitera l’intérêt des citoyens et ce que les décideurs en tireront. Bien que jugé partiel ou orienté par certains, il serait dommage de se priver de la possibilité de s’exprimer sur ces sujets qui concernent notre quotidien.

Contacté par email, Joe Hennon, porte parole sur les question d’environnement pour la Commission européenne précise que « cette consultation restera malheureusement seulement en anglais (comme la plupart des consultations ces derniers temps en raison du manque de ressources). »

Media Query: