Haute-Savoie: naissance très rare d’un condor des Andes en captivité

Publié le : Last updated:

Haute-Savoie: naissance très rare d'un condor des Andes en captivité

Un condor des Andes © AFP/Archives Martin Bernetti

GRENOBLE – (AFP) – Un condor des Andes est né en captivité vendredi au parc « Les Aigles du Léman » de Sciez (Haute-Savoie), un événement très rare en Europe et dans le monde, a annoncé le directeur du parc à l’AFP.

Pesant 160 grammes, le condor avait commencé à percer sa coquille jeudi matin, après 59 jours d’incubation en couveuse. Il s’agirait vraisemblablement d’une femelle.

« C’est un petit miracle », s’est réjoui Jacques-Olivier Travers, le directeur du parc.

« Il y a moins de 6 naissances par an en captivité dans le monde et c’est la seule naissance en France depuis des années », a-t-il souligné.

Espèce menacée, le condor des Andes, plus grand rapace au monde, ne compte plus qu’environ 10.000 représentants en Amérique du Sud, selon l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN).

L’association des zoos et aquariums (AZA) dénombre 65 naissances de condors des Andes en captivité depuis 1990, selon son site internet.

Les parents du poussin, Guldur, un mâle de 37 ans, et Aymara, une femelle de 41 ans, avaient été acquis en 2010 auprès d’un zoo néerlandais. Leur poussin n’a pas encore été baptisé.

D’une envergure dépassant les 3 mètres, le condor des Andes peut vivre jusqu’à 75 ans en captivité. Un mâle peut peser jusqu’à 15 kilos à l’âge adulte.

Le parc « Les Aigles du Léman », situé au bord du lac Léman, abrite 150 rapaces d’une cinquantaine d’espèces et accueille 30.000 visiteurs durant la saison estivale.

Le jeune condor sera visible à la fin du mois de juin.

© AFP

Media Query: