Des smartphones pour protéger les forêts indonésiennes

Publié le : Last updated:

Des smartphones pour protéger les forêts indonésiennes

Jambi, Indonésie: cette photo prise lors d’un relevé aérien au dessus de l’île de Sumatra en août 2010 montre une zone déforestée dans les montagnes de Jambi. AFP PHOTO / ROMEO GACAD

En Indonésie, les vieux smartphones permettent de lutter contre la déforestation.

Au lieu de finir à la poubelle, ces vieux smartphones se retrouvent à la cime des arbres. Grâce à leur micro et à des mini panneaux solaires pour recharger leur batterie, ils écoutent les bruits de la forêt à l’affut d’un son de tronçonneuse. Ils deviennent ainsi les oreilles des gardes forestiers. Au moindre son suspect, une alerte est envoyée aux gardes qui peuvent intervenir plus rapidement. Ce projet pilote est testé sur 25 000 hectares dans la réserve de Air Tarusan sur l’île de Sumatra. Selon Dwiai Novita Rini, qui travaille sur la reforestation de terres défrichées sur l’île, « il est possible de se rendre compte des coupes qui ont eu lieu grâce aux images satellites, mais c’est toujours après que les coupes ont été réalisées ». Ce projet permet d’être informé de ce qui se passe dans la forêt en temps réel. A terme Rainforest Connection, l’ONG porteuse du projet, espère que les populations locales pourront s’approprier cette technologie et surveiller la forêt eux-mêmes, note le New Scientist.

Media Query: