Des chiens de berger sauvent de l’extinction une colonie de manchots en Nouvelle-Zélande

Publié le : Last updated:

Des chiens de berger pour sauver de l'extinction une colonie de manchots en Nouvelle-Zélande

Une colonie de manchots en Antarctique © AFP PHOTO / SOPHIE LAUTIER

Ils n’en restait en 2005 que 8 sur la petite île de Middle, aujourd’hui ils sont 200 petits manchots. Cette colonie de manchots installée sur un îlot de 1,5 hectare en face de la ville de Warrnambool en Nouvelle-Zélande était décimée par les renards. Elle doit son salut à l’arrivée de chiens de berger (Berger de Maremme et Abruzzes) dont la mission est de les protéger des renards roux. Espèce invasive en Nouvelle-Zélande, les renards roux chassent les petits manchots. Malgré un début de cohabitation difficiles, les chiens de bergers ont pu protéger les manchots, rapporte le New Zaeland Herlad. La colonie a compté jusqu’à 1500 individus, mais certains raids de renards se sont soldés par la mort d’une centaines de manchots. Ian Fitzgibbon, un employé municipal en charge de la préservation des manchots depuis 7 ans, se réjouit de ce succès mais reste vigilant : « au début des années 2000, les renards ont tué plus de 100 manchots en une nuit. En prenant ceci en considération et le fait que nous avons 200 manchots, la colonie pourrait disparaitre en 2 ou 3 nuits ». Les autorités ont un temps tenté de chasser ou d’empoisonner les renards, mais sans succès. D’où le recours aux chiens, une solution jugée au final moins couteuse.

Media Query: