Augmentation inquiétante du nombre de méduses en Méditerranée

Publié le : Last updated:

L’augmentation du nombre de méduse en Méditerranée inquiète

FRANCE, ST-BREVIN-LES-PINS : Un employé des services municipaux de St-Brévin-les-Pins ramasse une méduse à l’aide d’une fourche, le 20 avril, sur la plage de St-Brévin. A chaque marée basse, des méduses échouées sur le sable sont retrouvées en grosse quantité, depuis plusieurs jours sur des plages de Loire-Atlantique. Les conditions climatiques exceptionnelles qui règnent sur la région sont la cause de ce phénomène. Copyright AFP Photo

Les scientifiques sont inquiets le nombre de méduse en Méditerranée a fortement augmenté cette année menaçant la biodiversité marine et la santé des touristes.

Stefano Piraino est professeur à l’université de Salento au sud de l’Italie, il a parcouru 300 kilomètres de côtes méditerranéennes et dit avoir vu « des millions de méduses » le long de ces côtes. En charge d’un projet à l’échelle de la méditerranée, il affirme que des « plages comme celle de l’île de Lampedusa » – au sud de l’Italie – « ne sont désormais accessibles qu’une semaine par an » à cause de la présence des ces méduses. Or l’île accueil chaque année plus de 300 000 visiteurs. Selon Veronica Fuentes, de l’Institut de Sciences Marine de Barcelone, les côtes le long de la Catalogne peuvent être infestées de méduse avec « 30 à 40 méduses par mètre carré » ». Celles observées ce printemps sont particulièrement grosses. Normalement ce sont des méduses que l’on trouve au large mais à cause de l’augmentation des températures, elles se rapprochent des côtes, note The Guardian. Le changement climatique, la surpêche et l’activité humaine – entre autre la construction de brise-lames pour protéger les plages qui fournissent un habitat aux larves et sont les causes principales de l’augmentation du nombre de méduses dans les océans du monde.

Media Query: