Kenya : les peines encourues par les braconniers augmentent de 2500 %

Publié le : Last updated:

Kenya : les peines encourues par les braconniers renforcées

Kenya, Kora National Park: le squelette d’un éléphant amputé de ses défenses dans le parc national de Kora en Janvier 2013. AFP PHOTO/IVAN LIEMAN

Les peines encourues par les braconniers au Kenya ont été fortement augmentées passant de 2 ans d’emprisonnement et 480 dollars d’amende à 15 ans d’emprisonnement et 120 000 dollars d’amende.

Selon Mongabay, cette mesure d’urgence prise par le parlement vient d’être votée alors que le pays est à la recherche d’un gang ayant tué 4 rhinocéros au cours du weekend. Au Kenya, il ne reste plus que 1 025 rhinocéros et 38 500 éléphants et depuis Janvier 2013, 117 éléphants et 21 rhinocéros ont déjà été tué. Les peines encourues par les braconniers ont ainsi augmenté de 2 500% et 700% pour les amendes et les durées d’emprisonnement respectivement.

Media Query: