Ecotaxe : les transporteurs réclament une révision des barèmes pour 2014

Publié le : Last updated:

Ecotaxe : les transporteurs réclament une révision des barèmes pour 2014

Un poids-lourd roule le 12 novembre 2003 sur l’autoroute A63 entre Bordeaux et Bayonne © AFP/Archives Derrick Ceyrac

PARIS – (AFP) – La fédération nationale des transports routiers (FNTR) et l’Association des utilisateurs de transport de fret (AUTF) ont réclamé vendredi la révision des barèmes 2014 de la future écotaxe poids lourds, critiquant une augmentation prévue de 10%.

La FNTR réclame « la stabilité des barèmes de la taxe », estimant qu’avec l’augmentation de 10% des barèmes de la taxe dès le 1er janvier 2014, soit trois mois seulement après son entrée en vigueur prévue au 1er octobre, « il n’est tenu aucun compte de la crise économique vécue par les entreprises ».

L’Association des utilisateurs de transport de fret (AUTF) demande pour sa part que la revalorisation des taux de base de la taxe kilométrique annoncée pour janvier 2014 « n’entre pas en application avant 2015 ».

« Dans un environnement économique récessif (…), l’augmentation aussi importante que précipitée de cette taxe qui va impacter les charges de transport des entreprises est inacceptable », poursuit l’AUTF dans un communiqué.

Issue du Grenelle de l’environnement, l’écotaxe doit s’appliquer selon des barèmes kilométriques aux camions de 3,5 tonnes et plus circulant sur le réseau national non-payant (essentiellement les routes nationales, départementales et communales). Elle est due par le client du transporteur.

Pour les transporteurs routiers, cette taxe représentera « un triple choc: économique, commercial et opérationnel », et concrètement « une augmentation de nos coûts de 8% en moyenne », précise à l’AFP Nicolas Paulissen de la FNTR.

Jeudi, le Conseil Constitutionnel a validé la loi fixant en particulier les modalités d’application de l’écotaxe poids lourds.

Les barèmes de la taxe, publiés jeudi au Journal Officiel, fixent pour 2013 le taux kilométrique à 8, 10 ou 14 centimes d’euro selon les catégories de véhicules, et à 8,8, 11,1 ou 15,4 centimes d’euros pour 2014.

© AFP

Media Query: