Ecosse : les éoliennes offshore ne posent pas de danger pour les écosystèmes marins qui les entourent

Publié le : Last updated:

Ecosse : les éoliennes offshores ne posent pas de danger pour les écosystèmes marins qui les entoure

Copenhague, Danemark: Ferme d’éoliennes offshore au large de Copenhague. © AFP PHOTO FILES SCANPIX

Un audit environnemental réalisé sur le parc éolien offshore de Robin Rigg en Ecosse révèle que la construction et le fonctionnement des éoliennes n’impacte pas la vie sous-marine de la zone de manière significative.

Le cabinet de conseil Natural Power vient de publier un rapport sur les engagements pris par l’entreprise E.ON, propriétaire de la ferme d’éolienne offshore de Robbin Rigg, quand aux impacts environnementaux de leurs activités. Robin Rigg est la première ferme commerciale d’éolienne offshore en Ecosse. Elle est composée de 60 éoliennes. Avant sa construction, un accord avait été signé avec le comité exécutif du groupe pour évaluer et suivre l’impact de la construction et de l’activité de la ferme. Ce programme de suivi a pour objectif d’évaluer les changements physiques et écologiques de la zone qui aurait pu être causés par la construction des éoliennes et leur mise en activité.

Des données scientifiques sur la présence, l’abondance, la diversité et la distribution des espèces d’oiseaux, de mammifères marins, de poissons et de crustacés vivant dans la zone et le long des câbles d’alimentation ont été étudiées. Selon Dr Lancaster, en charge du rapport, la construction et le fonctionnement des éoliennes n’ont pas eu de conséquences significatives sur la faune sauvage de la zone d’étude. Les relevés ont même montré une augmentation du nombre de cormorans et de mouettes aux alentours de la ferme offshore.

Media Query: