Afrique du Sud: un élevage industriel de mouches primé par l’ONU

Publié le : Last updated:

Afrique du Sud: un élevage industriel de mouches primé par l'ONU

Une mouche © AFP/Archives Joel Saget

LE CAP – (AFP) – Une entreprise sud-africaine produisant des larves de mouches destinées à l’alimentation animale en recyclant du sang, des viscères, du fumier ou des déchets alimentaires a reçu un prix de l’innovation en Afrique parrainé par l’ONU.

« Nous avons créé la première opération d’élevage industriel de mouches », a raconté Jason Drew, un membre de l’équipe de AgriProtein Technologies, une entreprise qui a développé le concept.

L’entreprise élève entre 7 et 8 millions de mouches femelles dans son établissement de Stellenbosch (sud-ouest).

Bien nourries, ces mouches pondent des oeufs qui sont déposés parmi les déchets, où ils éclosent. Les larves sont ensuite récoltées, séchées et broyées jusqu’à obtenir la consistance de cornflakes, et livrées à un fabricant d’aliments pour animaux.

« En 72 heures, un kilo d’oeufs se transforme en environ 380 kilos de larves », a relevé M. Drew.

Les larves séchées ont la même composition que la farine de poisson, couramment utilisée dans les aliments pour animaux.

« Nous prenons la nourriture des usines alimentaires, nous prenons le sang et les tripes de l’abattoir, nous prenons les déjections animales provenant des exploitations agricoles, et nous utilisons différentes espèces de mouches pour manger et valoriser ces déchets », a-t-il noté.

« Vous pourriez ne pas penser que ce sont des choses intéressantes, mais les mouches aiment ce genre de choses. La nature a inventé les mouches pour ça, pour recycler ces protéines », a-t-il ajouté, notant qu’AgriProtein Technologies avait été approché par une trentaine de pays intéressés par le concept.

L’entreprise a remporté mardi le prix de l’innovation pour l’Afrique, une initiative conjointe de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique et la Fondation africaine pour l’innovation.

© AFP

Media Query: