La présence d’un loup attestée pour la première fois en Ardèche

Publié le : Last updated:

La présence d'un loup attestée pour la première fois en Ardèche

La présence d’un loup a été attestée pour la première fois officiellement en Ardèche, grâce à une photographie prise sur la commune du Cellier-du-Luc, a annoncé la préfecture dans un communiqué. © DPA/AFP/Archives Bernd Wustneck

LYON (AFP) – (AFP) – La présence d’un loup a été attestée pour la première fois officiellement en Ardèche, grâce à une photographie prise sur la commune du Cellier-du-Luc, a annoncé la préfecture dans un communiqué.

La présence du canidé était fortement soupçonnée depuis juin 2012, date de la première des 18 attaques visant des animaux domestiques dans le département.

Mais malgré un rapport de l’Office National de Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS), n’écartant pas cette hypothèse, et la mise en place en novembre 2012 d’un réseau d’observateurs sur le département, « aucune observation visuelle, aucune empreinte, aucune trace génétique n’était encore venue confirmer avec certitude la présence du loup », a informé la préfecture de l’Ardèche.

C’est une photographie nocturne, prise le 25 avril par un des appareils automatiques de la Direction Départementale des Territoires sur la commune du Cellier-du-Luc, proche de la Lozère, qui a confirmé la présence de l’animal.

Les spécialistes du Centre national d’étude et de recherche appliquée (CNERA) de l’ONCFS, qui ont expertisé la photographie, ont estimé que « les critères relevés sont majoritaires pour caractériser un loup ».

Depuis 2012, le département a mis un place un dispositif visant notamment à protéger les troupeaux contre les attaques du loup, rappelle la préfecture.

Media Query: