Un tiers de la forêt de la région du Mékong a disparu en 40 ans

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

Un tiers de la forêt de la région du Mékong a disparu en 40 ans

Un pêcheur sur le Mékong au Laos en 2012 © AFP PHOTO/ROSLAN RAHMAN

La diminution de la forêt affecte de façon importantes 5 pays bordant le Mékong. Ainsi, la Thaïlande et le Vietnam ont perdu 43 % de leur forêt entre 1973 et 2009 tandis que le Myanmar et le Laos ont vu leur forêt diminuer de 24 %. Seul le Cambodge fait mieux avec seulement 22 % de réduction du couvert forestier. Au total, un peu moins du tiers du couvert forestier de la région bordant le Mékong a disparu sur cette période. C’est ce que pointe le WWF dans « « Ecosystems in the Greater Mekong: past trends, current status, possible futures, » (Ecosystème dans la région du Grand Mékong, tendances passées, état actuel et futurs possibles) rendu public le 1er mai. L’association pointe la fragmentation des forêts qui brise la continuité des écosystème et met en péril de nombreuses espèces locales comme les éléphants d’Asie, les dauphins du Mékong et les tigres. Bien que des réserves de protection existent, elles font face à la montée du braconnage et au commerce illégal du bois. De plus, le WWF souligne que « la construction du barrage de Xayaburi au Laos est une des principales menaces pour la santé et la productivité du Mékong. Le Mékong relie 13 écosystèmes d’eau douce mais ce projet controversé va couper le début principal du fleuve, empêcher les migrations des poisons et le passage des sédiments, ce qui aura des conséquences désastreuses pour la sécurité alimentaire de 60 millions de personnes ».

Media Query: