Manifestation de 150 militants antinucléaires devant l’ancienne centrale de Brennilis

Publié le : Last updated:

Manifestation de 150 militants antinucléaires devant l'ancienne centrale de Brennilis

Des militants antinucléaires devant l’ancienne centrale nucléaire de Brennilis (Finistère), le 28 avril 2013 © AFP Fred Tanneau

BRENNILIS (France) – (AFP) – Environ 150 militants antinucléaires ont manifesté dimanche après-midi devant l’ancienne centrale nucléaire de Brennilis (Finistère) en cours de démantèlement afin d’exiger l’arrêt immédiat du nucléaire civil et militaire, a constaté un journaliste de l’AFP.

Le rassemblement était organisé par la fédération antinucléaire de Bretagne à l’occasion du 27e anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl.

« On manifeste symboliquement ici car le démantèlement des échangeurs de chaleur de la centrale va commencer et on s’opposait au découpage qui représente 600 tonnes de déchets radioactifs », a indiqué à l’AFP Chantal Cuisnier, porte parole de la fédération .

En mars le conseil d’Etat avait rejeté le recours de plusieurs associations opposées au démantèlement partiel de la centrale. Sortir du Nucléaire Cornouaille réclamait notamment un débat public sur le démantèlement, le transport et le stockage des déchets radioactifs.

La fédération antinucléaire a également dénoncé le prochain tir d’essai de missile M51 depuis un sous-marin au large de la Bretagne qui est, selon les militants, prévu dans les jours qui viennent. « Il s’agit d’une véritable provocation, et cela marque la volonté de François Hollande de relancer l’armement nucléaire », ont affirmé les militants.

© AFP

Media Query: