La justice de l’UE confirme l’embargo européen sur le phoque

Publié le : Last updated:

La justice de l'UE confirme l'embargo européen sur le phoque

Un bébé phoque © AFP/Archives David Boily

LUXEMBOURG – (AFP) – Le Tribunal de l’UE a confirmé jeudi l’interdiction du commerce des produits dérivés du phoque en Europe, au grand dam des chasseurs du Canada, du Groenland et de la Norvège.

Le Tribunal, qui siège à Luxembourg, a rejeté le recours déposé par la principale organisation inuit du Canada, Inuit Tapiriit Kanatami (ITK), qui visait à l’annulation de la mise en application du règlement européen contesté par les chasseurs.

Dans son arrêt, le Tribunal a jugé que le règlement européen interdisant le commerce des produits dérivés du phoque reposait sur « une base juridique correcte ». Il a également noté que le texte protégeait « les intérêts économiques et sociaux fondamentaux » des communautés inuit qui pratiquent la chasse au phoque.

Depuis 2010, l’Union européenne interdit le commerce des produits dérivés du phoque, à l’exception de la vente « à des fins non lucratives » des produits provenant de la chasse traditionnelle pratiquée par les Inuits.

L’UE juge cruelles les méthodes de chasse utilisées, notamment l’usage de l’hakapik, une sorte de massue dotée d’un pic en métal utilisée pour assommer les phoques avant qu’ils ne soient dépecés. Selon les critiques, il arrive que les pinnipèdes soient dépecés alors qu’ils sont encore conscients.

Le Canada et la Norvège, qui tuent chaque année des dizaines de milliers de phoques, affirment quant à eux que la chasse se fait sans cruauté.

Hostiles à la règlementation européenne, Ottawa et Oslo ont déposé une plainte devant l’Organisation mondiale du commerce (OMC) dès 2009, avant même l’entrée en vigueur de l’embargo. Un groupe d’experts, chargé de trancher le litige qui oppose le Canada et la Norvège à l’UE, a commencé ses auditions en février.

© AFP

Media Query: