La Tanzanie, réserve de chasse pour les Emirats Arabes Unis

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Volcan Ol Doinyo Lengai en Tanzanie, située dans une réserve de protection où vivent les Massais © AFP PHOTO/JOSEPH EID

La Tanzanie envisage de céder 1500 km2 de savanes à une entreprise basée aux Emirats Arabes Unis qui organise des parties de chasse. Ce projet de céder des terres à la firme Ortello Business Corporation (OBC) entrainerait le déplacement de 30 000 personnes de la région de Loliondo dans la province d’Arusha, rapporte la BBC le 18 avril. Or, les Massaï qui peuplent cette région de plateaux et vivent de l’élevage protestent contre ce projet. OBC vend aux fortunes du golfe persique des séjours de chasse et fait également l’objet de contestations de la part de certaines ONG car la firme refuse durant les safaris l’accès aux points d’eau de la région. Malgré les protestations, le ministre tanzanien du tourisme Khamis Kagasheki défend le projet sans même évoquer les déplacements de population : « ces 1500 km2 de terres sont cruciaux pour la faune sauvage qui s’y reproduit, pour sa migration et car ils abritent des points d’eau.» Les droits des Massaï ne sont pas entièrement reconnus par le gouvernement tanzanien.

Media Query: