La chine n’a déclaré que 9 pour cent de ses prises de pêche dans les eaux africaines

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

La chine n’a déclaré que 9 pour cent de ses prises de pêche dans les eaux Africaines

CHINE, HONG KONG : Une partie de la flotte de pêche basée à Hong Kong. © AFP PHOTO/Stephen SHAVER

Seul 9 pour cent des prises de pêche réalisées par la Chine dans les eaux internationales et les eaux africaines auraient été déclaré auprès des Nations Unies.

Les prises déclarées par la Chine auprès des Nations-Unies ont souvent éveillé les soupçons des experts de la pêche, note The Guardian. Cette nouvelle étude de l’Université de British Columbia parue dans le journal Fish and Fisheries, confirme ces soupçons. Seuls 9 pour cent des prises réalisées par la flotte Chinoise seraient donc déclarés auprès des Nations Unies. L’étude estime que près de 3 400 bateaux Chinois pêchent chaque année dans les eaux internationales. Ensemble, ils pourraient remonter en moyenne 4,1 millions de tonnes de poissons chaque année, l’équivalent de 11, 5 milliards de dollars. Seulement, la Chine n’aurait déclaré que 368 000 tonnes entre 2000 et 2011. En tout, 75 pour cent de ces prises proviendraient des eaux Africaines.

Les prises réelles de la Chine sont équivalentes au total de celles réalisées par les 22 pays de l’Afrique de l’Ouest et les 38 nations étrangères pêchant dans la région. Selon Greenpeace, l’Afrique sub-saharienne est l’unique région au monde où la consommation de poisson par habitant diminue. Parce que les flottes de pêche étrangères qui viennent piller ces océans.

Media Query: