La Chine renforce sa présence dans l’Antarctique

Publié le : Last updated:

La Chine renforce sa présence dans l'Antarctique

Un pingouin en Antarctique, en 2007 © AFP/Archives Rodrigo Arangua

PEKIN – (AFP) – La Chine va renforcer sa présence dans l’Antarctique en y construisant d’ici 2015 deux nouvelles stations de recherche, a annoncé vendredi l’Administration d’Etat des océans.

Sur ces deux nouvelles bases, une ne sera utilisée que l’été, de décembre à mars, et l’autre fonctionnera toute l’année, a précisé l’agence Chine nouvelle.

La Chine possède déjà sur le continent blanc, dans l’hémisphère austral, trois bases, Changcheng (Grande muraille), Zhongshan et Kunlun.

Les Etats-Unis ont courant mars rejoint l’Australie et la Nouvelle-Zélande pour réclamer des sanctuaires marins dans l’Antarctique, alors que les écologistes s’efforcent d’y obtenir une interdiction de la pêche.

L’Union européenne et l’Australie aussi veulent protéger 1,9 million de km2 de la fragile côte de l’Antarctique oriental.

De l’autre côté du globe, la Chine, premier consommateur d’énergie du monde, cherche par ailleurs à s’implanter en Arctique, dont elle convoite les vastes réserves d’hydrocarbures. La fonte des glaces rend en effet les ressources minérales de cette région stratégique davantage accessibles.

© AFP

Media Query: