L’arctique passera au vert d’ici 2050

Publié le : Last updated:

LÂ’arctique passera au vert dÂ’ici 2050

Cette image satellite obtenue en septembre 2005 par la NASA montre la concentration minimale du couvert glacier en Arctique ce mois la lorsque la surface glacière est tombée à 5,30 millions de Km2, la plus petite étendue jamais enregistrée par des satellites. © AFP PHOTO/NASA/GETTY OUT

La couverture végétale de l’arctique devrait augmenter de plus de 50 pour cent d’ici 2050.

Parue dans le journal Nature Climate Change, une étude de chercheurs de Muséum d’Histoire naturelle Américain montre que le couvert végétal de l’arctique pourrait augmenter de 52 pour cent en moins de 40 ans. Bien que cette augmentation devrait permettre de stocker une quantité plus importante de carbone, elle ne serait pas suffisante compenser le réchauffement lié aux pertes associées à la modification de l’albédo.

Lorsque les rayons solaires touchent la surface de la Terre, ils sont réfléchit par la couverture neigeuse, phénomène connu sous le nom d’albédo. Or en diminuant la couverture neigeuse, l’augmentation du couvert végétal entrainera l’absorption des rayons qui auraient par ailleurs été réfléchis et donc impliquera un réchauffement de la Terre. Selon Michael Loranty, co-auteur de l’étude, « l’augmentation de croissance du couvert végétal en Arctique ne pourra compenser ce phénomène de réchauffement, les plantes de cette région ne pouvant absorber que peu de carbone dans un délai court » , note Mongabay.

Media Query: