Près de 200 arrestations contre le trafic du bois en Amérique latine

Publié le : Last updated:

Près de 200 arrestations contre le trafic du bois en Amérique latine

Un camion de bois saisie © Interpol

Les polices de 12 pays d’Amérique latine ont procédé à 194 arrestations dans le cadre de la lutte contre le bois illégal. Ainsi, entre septembre et novembre 2012, les policiers ont saisi 50 000 m3 de bois pour une valeur estimée à 8 millions de dollars. Soit l’équivalent de 2000 camions de bois. Ces coups de filet interviennent dans le cadre d’un programme, baptisé Leaf, coordonnée par Interpol. « L’opération Leaf marque le début de l’effort d’Interpol pour assister les pays dans leur combat contre la déforestation illégale et les crimes forestiers qui affectent non seulement la santé, la sécurité et la qualité de vie des communautés dépendantes des forêts mais qui coutent aussi chers aux gouvernement avec un manque à gagner économique », explique David Higgin en charge du programme de lutte contre la criminalité environnementale à Interpol dans un communiqué publié le 19 février. Le trafic du bois serait dans certains pays responsable de 90 % de la déforestation et coûterait entre 30 et 100 milliards de dollars par an . C’est la première grande opération d’Interpol de lutte contre le trafic du bois ; les douanes et les polices de Bolivie, du Brésil, du Chili, de la Colombie, du Costa Rica, de la République dominicaine, de l’Equateur, du Guatemala, du Honduras, du Paraguay, du Pérou, et du Venezuela y ont participé.

Media Query: