Le tri des papiers coûte plus cher en France qu’ailleurs

Publié le : Last updated:

 Le tri des papiers coûte plus cher en France qu'ailleurs

Tri de papiers dans une usine à Strasbourg, en 2002 © AFP/Archives Pierre Andrieu

PARIS – (AFP) – Le tri et la collecte des vieux papiers a un coût nettement plus élevé pour les collectivités en France que chez ses voisins européens, selon une étude publiée jeudi par l’éco-organisme Ecofolio, qui plaide notamment pour la mise en place d’une collecte dédiée pour réduire les coûts.

Selon cette étude comparative portant sur la France, l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne, le Portugal, le Royaume Uni et la Suède, le « coût de gestion » des papiers est, pour les collectivités, « beaucoup plus élevé » dans l’Hexagone : il atteindrait « 3,45 euros par habitant et par an » en France contre « entre 0,35 et 1,84 euro par habitant et par an » dans les autres pays.

Selon Ecofolio, l’éco-organisme chargé d’organiser le financement de la collecte des papiers en France avec la contribution des émetteurs d’imprimés, cette différence s’explique principalement par une différence dans le mode de ramassage: les vieux papiers sont collectés en filière dédiée ou seulement avec les cartons dans la plupart des autres pays, et le plus souvent en même temps que d’autres matériaux recyclables (plastiques, verre, aluminium…) en France.

« Plus vous mélangez à la source, plus vous ajoutez ensuite des opérations industrielles de tri qui sont coûteuses, et plus les matières collectées sont abîmées et engendrent donc des recettes moindres » en bout de chaîne, explique Géraldine Poivert, directrice générale d’Ecofolio.

Selon l’étude, le coût global de la collecte et du tri des vieux papiers est d’environ 100 euros la tonne pour une collecte en apport volontaire des habitants via un flux dédié, mais de 500 euros pour une collecte en flux mélangé avec les emballages.

Ce coût plus élevée en France ne garantit pas de meilleures performances de recyclage, rappelle l’éco-organisme, avec un taux de 47% de papiers effectivement recyclés en France. Seul le Portugal (20%) affiche un moins bon résultat parmi les pays étudiés, les autres recyclant entre 59 et 75% de leurs vieux papiers.

© AFP

Media Query: