Monoprix retire ses œufs de batterie

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

Monoprix retire ses Âœufs de batterie L214

France, Plougoulm : une photo prise en aout 2012 montrant des poulets en batterie dans une ferme de Plougoulm à l’ouest de la France. © AFP PHOTO FRED TANNEAU

A dater, du 1er avril 2013, tous les œufs des marques Monoprix seront certifiés issus de poules élevées en sol, en plein air ou en agriculture biologique. Une première en France.

C’est une belle victoire que vient de remporter l’association L214 qui milite depuis plus de deux ans auprès de la marque pour le retrait de ses oeufs de poules élevées en cage. Ailleurs en Europe, en Belgique ou aux Pays-Bas notamment, certains distributeurs ont déjà fait une croix sur les œufs de poules élevées en cage, note Le Monde. Mais en France, Monoprix est la première marque à s’engager et à retirer un produit de sa marque du fait des souffrances animales générées, souligne l’association. Pour Brigitte Gothière, porte-parole de L214, « cet engagement est un pavé dans la mare pour les autres enseignes et les grandes marques d’œufs ».

Au cours de ces quinze dernier mois, des militants de l’association déguisés en poulets géants avaient manifesté devant les magasins de l’enseigne, distribuant tracts et pétitions, tout en portant des panneaux montrant des poules en cages. Au total, plus de 27000 signatures ont été récoltées demandant à la marque de ne plus distribuer sa marque d’œufs de batterie. Une campagne qui a donc porté ses fruits.

Toutefois, si Monoprix accepte de retirer les œufs de batterie de sa propre marque de ses rayons, l’enseigne continue de commercialiser des œufs de batterie des autres grandes marques nationales. L214 demande donc à Monoprix de « s’engager pour un rayon 100% sans œufs de cage, en fixant par exemple une date-cible pour y parvenir ». L’association n’exclut pas de diriger ses actions vers d’autres chaînes de supermarchés.

Media Query: