Eolien: Vestas perd sa place de numéro un mondial après 12 ans de règne

Publié le : Last updated:

Eolien: Vestas perd sa place de numéro un mondial après 12 ans de règne

Une éolienne Vestas au Danemark © Scanpix Denmark/AFP/Archives Morten Stricker

PARIS – (AFP) – Le fabricant danois d’éoliennes Vestas, numéro un mondial du secteur depuis 2000, a perdu son titre au profit de l’américain General Electric en 2012, selon une étude encore préliminaire d’un cabinet spécialisé publiée lundi.

Le géant danois, actuellement en difficulté, a été rétrogradé à la deuxième place après douze années ininterrompues de règne, selon un Top 5 publié par BTM Consult, une filiale basée à Copenhague du groupe d’études sectorielles Navigant.

GE Wind a lui profité du dynamisme du marché aux Etats-Unis, où les installateurs ont longtemps cru que des mesures de soutien ne seraient pas renouvelées.

« Il ne fait aucun doute que c’est un coup dur pour Vestas », souligne à l’AFP Aris Karcanias, analyste de Navigant.

« Mais tout n’est pas noir: GE a profité de sa domination sur son marché national, et Vestas a réussi à porter ses installations à 6,2 gigawatts en 2012, contre 5,2 GW en 2011 » et est moins dépendant d’une zone géographique, nuance-t-il.

En troisième et quatrième position, on retrouve deux allemands: Siemens (neuvième en 2011) puis Enercon (cinquième en 2011). Le Top 5 est complété par l’indien Suzlon Group, qui grimpe d’un cran dans le classement mondial, selon BTM.

« Le cabinet ne donne pas encore la répartition des parts de marché et prévient que ses données sont encore préliminaires avant la publication d’un rapport annuel en mars.

Selon l’étude de BTM, le chinois Goldwind, numéro 2 en 2011, et l’espagnol Gamesa, affecté par un moratoire sur l’éolien en Espagne, ont quitté ce top 5.

Si aucun n’a figuré dans le top 5 en 2012, quatre groupes chinois figurent dans les dix premiers mondiaux: Goldwind, United Power, Sinovel et Myngiang.

De façon générale, BTM souligne qu’en dépit des incertitudes sur les politiques de soutien à l’éolien dans plusieurs pays (Espagne, Italie, France, Portugal, Royaume-Uni, Etats-Unis, Inde, Australie, Japon), l’année 2012 a vu un record d’installations.

Les éoliennes installées dans le monde en 2012 ont représenté une capacité record de 44,7 gigawatts, soit une croissance de 19%, portant le parc mondial en fonctionnement à 282,5 gigawatts, a annoncé lundi le Conseil mondial pour l’énergie éolienne (GWEC).

© AFP

Media Query: