Ca déraille pour le vélo

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Bons chiffres de la sécurité routière, ça déraille pour le vélo

Un cycliste à Strasbourg © . AFP PHOTO / PATRICK HERTZOG

Alors que le ministère de l’Intérieur vient d’annoncer une baisse globale de la mortalité sur les routes pour 2012, le nombre de cyclistes tués a augmenté de 10 %. Ainsi, 155 cyclistes sont morts en 2012 sur les routes contre 141 en 2011, écrit la Fédération des usagers de la bicyclette (FUB). Les cyclistes représentent 4 % des décès liés aux accidents de la route, soit un chiffre proportionnel à leur place dans la circulation puisque environ 4 % des déplacements se font à vélo en France. « Le taux de mortalité cycliste reste à 4 % du nombre des tués, ce qui est comparable à la part modale du vélo dans la circulation générale, alors que son usage en ville continue de croître à un rythme soutenu », rappelle la FUB dans un communiqué. La Fédération propose de généraliser les zones 30 et d’intégrer le code de la rue avant de conclure « L’accident ne doit pas être une fatalité : les conducteurs motorisés doivent partager l’espace avec les autres modes de déplacement.»

Pour aller plus loin sur ce sujet :

Lire notre interview avec la FUB : Point de vue – Le vélo, c’est la santé

Voir aussi le rapport de l’OCDE sur la sécurité des piétons – Les villes doivent être développées en pensant « piéton »

Media Query: